08/12/2017

Atlas des nuages - 11 nouveaux nuages homologués

Nous avions déjà présenté les atlas de l'OMN des nuages. En mars 2017, cet atlas a été augmenté de 11 nouveaux nuages. Le site de Météo Paris les présente dans cet article.

Parmi les petits nouveaux, nous avons un coup de cœur pour les Asperatus que nous avions photographiés en 2016 au dessus de la Dombes ! L'asperatus a été proposé en 2009 à l'Atlas international des nuages de l'OMM (Organisation Météorologique Mondiale) comme formation nuageuse jusque-là non répertoriée. Il faut savoir que le dernier type de nuage inséré dans cet atlas date de 1956 !

Alain Herbuel

07/12/2017

Imagerie satellitaire - Neige sur la Corse

Parfois, les images satellites sont simplement belles à regarder...

Satellite : Terra
Radiomètre : Modis
Date : 16/11/2016
Heure : Entre 1005 et 1050 UTC

Les premières neiges sont tombées sur les sommets.

Définition : 1 km
Définition : 250m


Alain Herbuel

06/12/2017

Image satallite - Vortex au large du delta du Nil

Parfois, les images satellites sont simplement belles à regarder...

Satellite : SNPP
Radiomètre : VIIRS
Date : 24/11/2016
Heure : 11:06 UTC

Un Vortex de Cu au large du delta du Nil, au nord d'Alexandrie.
Résolution 7 km

Résolution 350m


Alain Herbuel

05/12/2017

Carte IGN VFR au 500 000 du SIA en ligne

Carte IGN VFR au 500 000e du SIA - 2017
Depuis quelques temps, la carte aéronautique IGN au 500 000 VFR du SIA est disponible gracieusement sur le site Géoportail. Idéal pour mettre ses cartes à jour entre deux versions majeures ! Idéal aussi pour affiner certains repères lors de la préparation des vols.

Puisque nous sommes dans le monde des cartes, bon nombre d'autres cartes du sol sont disponible, comme celle de l'exemple ci-dessous fournissant le réseau autoroutier, les régions, etc. Il est de plus possible de jouer sur la transparence de chaque couche, ici pour superposer notre carte aéronautique avec le réseau routier et les régions... N'hésitez pas à fouiller dans les différents menus proposés !

Si vous avez des difficultés pour y accéder, aller sur la page d'accueil de Géoportail, puis cherchez "OACI".

Combien de temps cela va t-il durer !? Alors profitez-en !

Alain Herbuel







Image satellite - Banquise et broderies

Parfois, les images satellites sont simplement belles à regarder...

Satellite : Terra
Radiometre : Modis
Date 18/04/2015
Heure : 1510 UTC

SW Groenland. On perçoit des icebergs, l'aspect lisse de la glace sur le sol du Groenland, des vortex en mer, et dès alignements de Cu qui n'ont lieu que par vent fort (> 25 kt environ).


A l'entrée de ce delta, la ville de Nuuk et son aéroport. Regardez dans Google Earth, çà ne s'invente pas !




Broderie et vortex en tous genres...






03/12/2017

La carte des redevances aéronautique en France

Qui n'a jamais été surpris, voire très surpris, par le coût d'une taxe dite « d'atterrissage » ?

Afin de préparer au mieux ses voyages aéro, voici une base d'information incontournable ! Proposée par Framasoft, et certainement quelques passionnés derrière, Aérotax vous fournit pour chaque aérodrome  la taxe d'atterrissage, de stationnement, le coût des nuits supplémentaires, etc.

Vous pouvez de plus (et c'est bien le but et l'intérêt de cette démarche), remonter des informations relatives à un terrain donné afin de les faire mettre à jour... Quelques conseils vous sont aussi fournis afin de minimiser votre taxe.

Merci à eux, et bon vol ! Alain Herbuel

03/12/2016

Imagerie satellitaire - Pays bas et Allemagne...

Parfois, les images satellites sont simplement belles à regarder...

Satellite : Terra
Radiomètre : Modis
Image : true color
Date : 03/12/2016
Heure : 

Un ensemble étonnant et harmonieux...

Contrails présents dans une sorte de halo lumineux. L'œil ?


Alignements en arc de cercle de Cu et Sc au nord des pays bas, sur la mer du nord. Peut on parler de rues de Cu ?


Nappes de brouillard épais sur la France, W de Genève, et en plein sur l'Ain et le Bugey ! Froid et triste toute la matinée :o)
La neige bien présente sur les Alpes !

Alain Herbuel

08/11/2016

Entre ciel et terre : histoire de la représentation plane de la Terre

La cartographie, tout un programme, et les pilotes (entre autres) connaissent bien le problème !

Prenez une peau d'orange, et essayez de la mettre "à plat" pour en faire une représentation plate. Force est de constater qu'il y a forcément de la casse :o) Pour y arriver, il faut couper des bouts de la peau d'orange.

Cette démarche de représenter un truc sphérique sur un support plat (une feuille papier) s'appelle en cartographie une projection. On constate de plus qu'il est impossible de garder corrects les valeurs d'angle et les proportions des valeurs de surface ; c'est l'un ou l'autre, mais pas les deux !

Michel Capderou est expert en la matière, et présente cela avec passion et brio dans une vidéo disponible sur le site de l'université de Lille 1). Michel Capderou est maître de conférences, Université Pierre et Marie Curie, chercheur au Laboratoire de Météorologie Dynamique, École Polytechnique.

La premier partie de cet exposé visite les grandes étapes historiques des cartes, avec des représentations d'époque. La deuxième est plus technique et se focalise sur quelques projections.

Prévoir 1h30 pour la conférence, et 30' de questions.

Alain Herbuel

07/11/2016

L'A. B. C. de l'aviation : Biplans et monoplans

Un ouvrage très instructif avec de nombreux schémas et dessins d'époque, par Louis Gastine (1868-1935). Mis à disposition gracieusement à partir du site Gutenberg : http://www.gutenberg.org/ebooks/34633.

De nombreux formats de lecture sont disponibles : eBook, Kindle, en ligne...

Bon voyage ! Alain Herbuel

01/10/2016

Imagerie satellitaire météo - Images colorées à la recousse des visibles et infrarouges

Principes

Comme nous l'avons vu lors de la lecture et l'interprétation des masses nuageuses à partir du VIS et de l'IR, de nombreux cas de figure sont délicats à interpréter. On ne connaît pas l'état des particules d'eau (c.-à-d. liquide ou glace), certains phénomènes sont peu ou pas visibles (ex brouillard), et il faut dans tous les cas recouper ceux deux images ; on a parfois envie des les superposer !

Il faut savoir que les radiomètres des satellites météo n'ont pas qu'un seul canal dans l'IR et un dans le VIS, mais de nombreux dans chaque spectre. A titre d'exemple, les satellites de deuxième génération de Eumetsat comportent 12 canaux, dont 2 dans le visible et le reste dans le l'IR. Chacun de ces canaux est spécialisé dans la mise en avant d'un ou plusieurs phénomènes : certains révéleront le brouillard la nuit ou le jour, d'autres permettrons de différencier les états liquide ou glace de l'eau, les fumées ou poussières, les cendres volcaniques, la neige, la glace au sol ou en l'air, etc. De plus, le recoupement bien spécifique de certains canaux permet de mettre en exergue d’autres phénomènes bien ciblés (ex la convection forte).

Sans plus entrer dans le détail, les images colorées proposées par Météo France (typiquement sur son site AeroWeb) sont basées sur ce principe de combinaison de plusieurs canaux situés à la fois dans le visible et l'infrarouge. Elles proposent une lecture direct d'un grand nombre de phénomènes. 

Afin de pouvoir différencier et représenter ces différents phénomènes, des couleurs de bases sont utilisées pour représenter les différentes caractéristiques recherchées comme la température (donc l'altitude), la phase de l'eau (c.-à-d. liquide, glace), l'épaisseur des masses nuageuse, etc. La combinaison de ces caractéristiques (et donc le mélange de ces couleurs de base) donne des gammes de nouvelles couleurs que nous allons apprendre à lire et interpréter.

C'est une image très efficace d'utilisation, mais elle nécessite de maitriser les concepts liés aux images VIS et IR, ainsi encore une fois de posséder les fondamentaux des types de nuages et de leurs caractéristiques.

Guide de lecture

Voici les grandes lignes de sa lecture qui tourne autour de 3 couleurs de base (blanc, jaune, bleu) :
  • Nuances jaunes : nuages bas et chauds (brouillard, St, Sc, petits Cu). Ces nuances jaunes tireront un peu sur les blancs pour les sommets un peu élevés (donc froids).
  • Nuances blanches : nuages denses, épais et froids, généralement précipitants (amas de Cb des traînes actives, regroupement d'orages, systèmes convectifs tropicaux, masses nuageuses associées au corps des perturbations de nos latitudes tempérées comme les Ns).
  • Nuances bleues : nuages élevés constitués de cristaux de glace, parfois transparents (ces nuages peu ou pas visible dans le VIS vont ainsi apparaître !) Ils sont de la famille des Cirrus (Ci, Cs, Cc).
Entre ces couleurs apparaissent d'autres nuances correspondant à l'étagement des nuages ou à leur opacité plus ou moins importante :
  • Les nuages de l'étage moyen, tels que les Ac, ou Sc élevés, et les sommets de Cu con, sortent dans des tons crème à blanc cassé.
  • Les Cs et Ci épais sortent dans un gris clair bleuté.
  • Etc.
Des masques sont aussi utilisés par ces images. Ainsi, les nuages apparaissent sur fond bleu outremer au-dessus des océans (il n'y a donc aucune interprétation à faire à partir de la couleur de la mer dans ce cas). Les sols apparaissent dans les verts grisés au brun verdâtre pour les plus froids, à l'ocre jaune et au jaune or pour les régions désertiques africaines. La neige est identifiée comme telle uniquement de jour.

Premier exemple d'une image satellites « composées colorée »

Nous nous limitons pour l'instant à la lecture des différentes couleurs, sans aller jusqu'à l'interprétation des différentes masses nuageuses.


Des algorithmes différents sont utilisés pour les images de jour et de nuit, l'idée étant de fournir à chaque moment des gammes de couleur semblables pour les mêmes caractéristiques, permettant ainsi d'utiliser les mêmes règles de lecture dans les deux cas.

Là encore, une bonne façon d'apprendre à utiliser ce type d'image est de la pratiquer, en recoupant la lecture des images VIS et IR.

Alain Herbuel